Février 2018
Un jour, tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire. Fais-le donc maintenant.
Paulo Coelho


Créateurs d'oxygène

L’actualité de ces derniers mois, pour ne pas dire ces dernières années, est suffocante. Du creusement de la dette publique à la perte de compétitivité de nos entreprises, de l’envolée du chômage au risque de déflation qui se profile, une atmosphère pesante s’est abattue sur la France. Nous avons aujourd’hui désespérément besoin d’oxygène.

« Créateurs d’oxygène », c’est précisément sous cette formule que je place l’action de mon mandat de président national du CJD. Ces mots, qui peuvent ressembler à un simple slogan publicitaire, décrivent parfaitement l’ambition que le CJD nourrit pour notre pays. Ces mots, nous allons démontrer ces deux prochaines années qu’ils sont loin d’être creux, en les remplissant de sens.

Oxygène, parce que bon nombre d’entreprises sont aujourd’hui en posture de survie. Asphyxiée financièrement, leur rentabilité est faible. À cela s’ajoute une oppression fiscale et sociale (instabilité des dispositions fiscales et complexification croissante du Code du travail). Des handicaps sérieux pour nos PME quand il s’agit de concourir sur des marchés internationaux et concurrentiels. Le CJD entend faire des propositions pour permettre à nos entreprises de respirer et de continuer à exister. Mais aussi pour leur permettre de se développer, en facilitant l’accès aux financements qui leur sont indispensables.

Oxygène, parce que l’organisation de nos entreprises étouffe actuellement l’innovation, la créativité, le bien-être des collaborateurs et, en bout de course, la performance. Nous vivons encore dans des structures régies par les principes de hiérarchie, de centralisme, de contrôle. Ces schémas sont ceux du monde d’hier. L’autonomie des collaborateurs et l’agilité dans la conduite des projets sont aujourd’hui de mise. Le CJD œuvre depuis longtemps dans ce sens par un travail de sensibilisation et d’expérimentation ; il entend continuer dans ce sens. Osons diriger nos entreprises autrement !

Oxygène, car nous nous essoufflons dans un monde dans lequel tout va sans cesse de plus en plus vite et où les technologies nous permettent de rester connectés en permanence. Au prix souvent d’un dangereux empiétement sur la vie personnelle. Comment trouver la juste mesure pour garder la maîtrise de nos vies ? À cette question, le CJD souhaite aussi apporter des réponses.

Oxygène, car le CJD continuera à prendre de la hauteur en réfléchissant à d’autres manières de considérer l’entreprise et son management, en expérimentant de nouvelles idées, en synthétisant les bonnes pratiques qui en ressortent et en les faisant largement connaître. Telle est la vocation du CJD.

Oxygène… mais aussi créateurs. Créateurs parce que les entrepreneurs du CJD ne se résignent pas à assister sans réagir au spectacle d’une France qui tombe. Créateurs parce que l’ambition de ces entrepreneurs pour leurs entreprises rejoint celle qu’ils cultivent pour leur pays : créer de l’emploi. Le CJD entend devenir créateur d’oxygène pour conjurer la fatalité du chômage.

Richard Thiriet, président national du CJD
Le 1-09-2014
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz