Février 2018
Un jour, tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire. Fais-le donc maintenant.
Paulo Coelho


Label LUCIE : rendre accessible la RSE aux TPE/PME

Graal de tout entrepreneur souhaitant allier ses valeurs aux pratiques de l’entreprise, le label LUCIE est une démarche qui permet de structurer et pérenniser son engagement en matière de performance globale. Il permet également de la partager avec les salariés et de la valoriser auprès des clients et des parties prenantes de l’entreprise.

Pionnier dans la démarche de Performance globale, créateur de différents outils pédagogiques autour de cette notion (le Jeu de plateau I Nove You, le livre « Carnet de bord du dirigeant responsable », le diagnostic en ligne GPS, les commissions de travail START, JUMP et FLY réservées à ses adhérents), le CJD est conscient que la création d’un label est un métier à part entière. Il n’a donc pas souhaité créer le sien. Depuis plus de trois ans, le CJD est partenaire du label LUCIE, label RSE de référence des TPE, PME et ETI. Un label adapté à leurs réalités.

Le label LUCIE est en effet :

  • - Aligné aux 7 questions centrales de la norme ISO 26000, et aux 10 thèmes de la performance globale,

  • - Discerné par un comité de labellisation d’experts bénévoles et indépendants,

  • - Elaboré en partenariat avec Vigeo et Afnor Certification, évaluateurs tierce partie de la démarche LUCIE,

  • - Un outil simple et adapté à la TPE/PME pour piloter sa démarche RSE au quotidien, pour la pérenniser dans le temps.

  • - Une démarche de progrès continue : le label est attribué sur la qualité et le respect des engagements pris. Une fois obtenu, il faut mettre en place son plan d’action et confirmer son obtention tous les 18 mois.

Plus de 130 entreprises et associations ont déjà entrepris la démarche LUCIE ; plus de 60 secteurs d’activités sont représentés ; près des 25 % de ces organisations comptent moins de 10 salariés ; environ 20 % comptent de 11 à 25 salariés et près de 30 % entre 26 et 100 salariés.

Parmi ces entreprises, une trentaine d’adhérents du CJD se sont engagés dans cette démarche dans le cadre des trois premières opérations collectives. Une quatrième promotion est en cours de constitution et se lancera fin 2015 !




TEMOIGNAGES


Candice Wojak, Relyance (Cabinet de conseil et d’accompagnement, 2 salariés + réseau de 3 consultants externes)

Comment l’équipe a vécu la labellisation ?

L’équipe a très bien réagi à la démarche LUCIE : c’est un projet derrière lequel tout le monde s’est retrouvé. Cela nous a donné un sujet et des objectifs communs. Les externes ont été aussi intégrés dans la démarche. J’ai commencé par en parler pour demander l’accord des salariés et s’ils se sentaient concernés. Ensuite j’ai expliqué la méthodologie et j’ai avancé par petits groupes de travail et en leur proposant mon constat et des pistes d’amélioration : chacun avait la possibilité de donner son avis et de s’impliquer dans les engagements.

Quels sont les apports de la démarche ?

Le label LUCIE nous a donné plus de crédibilité et de légitimité. Cela nous a permis de nous différencier et d’être en cohérence avec l’innovation sociale que nous proposons et les valeurs RSE que nous prônons. Bref, ce que nous disons et ce que nous faisons.


Frédéric et Julien LIPPI, LIPPI (Entreprise industrielle, plus de 200 personnes)

Comment l’équipe a vécu la labellisation ?

Je ne souhaitais pas imposer la labellisation aux salariés. Suite à une présentation du référentiel 26000, un groupe de « lippiens » a souhaité entreprendre la démarche et a créé un groupe de travail sur la base du volontariat. En effet, nous avions déjà fait le choix de nous organiser en petites équipes autonomes orientées client (comme les entreprises que l’on appelle aujourd’hui entreprises libérées), il était fondamental pour nous de garder notre organisation libérée et de ne pas imposer un nouveau référentiel aux équipes.

Le référentiel LUCIE se fond (dans le bon sens du terme) dans une série d’autres sujets, actions et réflexions ainsi que et dans le mode d’organisation de LIPPI. On constate parfois par que ce qui ce fait que la dynamique de mise en application des valeurs de Lippi est enclenchée et vécue, mais pas forcément formalisée, le Label LUCIE nous permet d’avoir un garde-fou qui nous oblige à mieux formaliser nos procédures et nos engagements.


Chiara Sammartino
Le 9-09-2015
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz