Juillet 2018


Apprivoiser, la leçon de marketing digital du petit prince

Un spécialiste de marketing digital m’explique qu’une des clés d’une stratégie réussie en matière de publication de contenus est d’être régulier.

Le JT de 20h, c’est tous les jours à 20h, me dit-il. La régularité est l’un des secrets de l’efficacité des publications car il s’agit de créer un rendez-vous.

Un ami, à qui je confie ce principe, fait le rapprochement avec la scène du renard, dans Le Petit Prince.

« Qui es-tu ? dit le petit prince. Tu es bien joli...
— Je suis un renard, dit le renard.
— Viens jouer avec moi, lui proposa le petit prince. Je suis tellement triste...
— Je ne puis pas jouer avec toi, dit le renard. Je ne suis pas apprivoisé.
— Ah ! pardon, fit le petit prince. Mais, après réflexion, il ajouta : · Qu'est-ce que signifie “apprivoiser ” ? »

En effet, on peut bien dire qu’une relation commerciale, si l’on extrait un peu de la gravité des rapports économiques, c’est « jouer ensemble ». Pour jouer ensemble – et d’ailleurs spécialement dans les relations professionnelles – il faut avoir confiance, il faut s’être « apprivoisés » mutuellement.

Certains, sans doute, donnent l’impression de considérer qu’il s’agit davantage de dresser que d’apprivoiser ; que le rapport de force prime sur le rapport de confiance. Façon de dire que les coups de cravache sont plus efficaces que les caresses.

Quoi qu’on en pense, il faut pour penser cela être du côté de la puissance, être capable de faire se soumettre clients ou fournisseurs par un rapport de soumission. Faute de quoi – ou bien par conviction personnelle – il vous faut user d’autres moyens, plus proches de ceux dont Le Petit Prince parle :

« Qu'est-ce que signifie "apprivoiser" ?
— C'est une chose trop oubliée, dit le renard. Ça signifie "créer des liens..."
— Créer des liens ?
— Bien sûr, dit le renard. Tu n'es encore pour moi qu'un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons. Et je n'ai pas besoin de toi. Et tu n'as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu'un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde... »

En marketing, on parlera plutôt de se singulariser, ou de se différencier ; ou encore d’établir une relation client, d’être unique au monde. Au fond, beaucoup de mots savants pour parler d’entrer en relation. Venir chaque jour, donner confiance, signaler sa présence sans qu’elle manifeste une menace ni une pression.

« Le lendemain revint le petit prince.
— Il eût mieux valu revenir à la même heure, dit le renard. Si tu viens, par exemple, à quatre heures de l'après-midi, dès trois heures je commencerai d'être heureux. Plus l'heure avancera, plus je me sentirai heureux. A quatre heures, déjà, je m'agiterai et m'inquiéterai : je découvrirai le prix du bonheur ! Mais si tu viens n'importe quand, je ne saurai jamais à quelle heure m'habiller le cœur... Il faut des rites. »

Nous revoilà à cette histoire de régularité ; être présent, créer de l’attente, susciter le désir. Certains diront que c’est manipuler ; d’autres jouer avec le désir. Mais peut-être que le désir, c’est la vie même…


[1] https://www.1min30.com/content-marketing-inbound-marketing/construire-une-strategie-de-content-marketing-5-principes-pour-sortir-du-cadre-114937



Laurent Quivogne – http://www.lqc.fr/


Laurent Quivogne
Le 13-02-2018
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz