Décembre 2018


Family Business, un mode de management vertueux

TRIBUNE - Plus que jamais, le monde du management connaît de profondes évolutions qui amènent les entreprises à repenser leurs modèles traditionnels pour intégrer de nouveaux codes à l’image de l’entreprise libérée, du management plat, etc. Pour autant, il serait illusoire de penser que ces nouveaux modèles remplaceront d’autres approches également vertueuses et perçues par nombre de collaborateurs comme rassurantes.

Dans ce contexte, nous pouvons notamment évoquer le cas du « Family Business » qui permet d’assurer une gestion familiale de l’entreprise.

Des bases solides et une continuité

Que ce soit au niveau des TPE, PME, ETI ou grands comptes, le management familial reste souvent à l’origine de réels succès économiques, industriels et humains. En effet, il permet souvent de créer une réelle continuité dans l’entreprise, de bâtir des ponts intergénérationnels et de préparer les transitions en douceur. Nous sommes ici bien loin des approches plus « modernes » où la gouvernance est souvent assez violente en fonction du changement fréquent de dirigeants (non fondateur), de l’entrée et de la sortie d’investisseurs…

Une construction par étapes d’un projet de long terme

Travailler en famille est également souvent synonyme de bienveillance. Bien sûr, il existe toujours une logique économique, mais pas uniquement. On remarque que cette volonté de bien faire est communicative et que l’accès aux managers est souvent simplifié notamment dans les PME et ETI où les dirigeants connaissent leurs collaborateurs et où les échanges sont plus simples et directs. À titre d’exemple, les stratégies d’entreprises sont notamment plus lisibles et expliquées dans une logique de long terme.

Respecter les domaines de compétences de chacun

Pour travailler efficacement en famille, il est aussi nécessaire de reconnaître les domaines de compétences de chacun et de se compléter. À ce stade, chacun et chacune doit être considéré pour sa fonction, et ce, sans susceptibilité ou friction. Ainsi, un fils pourra avoir plus de prérogatives que son père par exemple. Il s’agit ici de bien compartimenter les domaines de compétences et de ne pas avoir de réflexes purement affectifs ou personnels. En prenant en compte ce point et en fixant clairement les règles du jeu, il devient alors possible de faire la part des choses et de travailler efficacement en famille.

Ces différents éléments, qui pourraient être complétés, mettent en avant le fait que le management familial reste une valeur sûre et permet dans un marché toujours plus tendu d’offrir de solides garanties aux collaborateurs. De leur côté, les membres de la même famille pourront construire à long terme un projet passionnant où chacun aura permis de faire évoluer le schéma historique et où la transmission du savoir se sera opérée de génération en génération.


Philippe Pelfort  est DG de SEA TPI.

Philippe Pelfort
Le 18-06-2018
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz