Février 2018
Un jour, tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire. Fais-le donc maintenant.
Paulo Coelho


Rencontre du réseau du 24 mars 2011 : les jeunes au cœur de l’entreprise !

Recherche d'emploi
« La Jeunesse, dans toute sa pluralité, sa diversité et avec tous ses idéaux, doit être au cœur de nos priorités à tous », telle est la conviction de Michel Meunier, Président national du CJD.


Fort du constat que l’on ne peut rester attentiste face aux difficultés croissantes, aux obstacles, aux sombres perspectives que rencontrent les jeunes adultes, le CJD veut travailler à l’élaboration d’un nouveau contrat social avec la Jeunesse.

Les entreprises ont leur part de responsabilité. Tout d’abord dans le regard qu’elles portent sur cette génération dont elles ont souvent du mal à comprendre les valeurs, les modes de fonctionnement et qu’elles ont du mal à intégrer. Ensuite, dans leur rôle de recruteurs qui exigent une première expérience sans jamais l’accorder en confortant une fâcheuse tendance à puiser dans le même vivier des 28-35 ans. Il n’est pas possible de laisser ce fossé se creuser davantage. Le CJD, par son histoire, ses valeurs et sa raison d’être, s’engage et se mobilise pour l’épanouissement de la relève en mettant en place deux actions majeures.

Réfléchir ensemble

Tout d’abord, la rencontre du réseau du 24 mars 2011, au cours de laquelle le CJD appelle à la mobilisation de ses adhérents dans toute la France, avec plus de 10 régions participantes. L’objectif est de permettre à plus de 2 000 Jeunes Dirigeants de rencontrer des jeunes, des enseignants, des parents, des associations, des collectivités, des partenaires publics, et que tous ensemble ils travaillent à mettre les jeunes au cœur de l’entreprise.

Pour mener à bien cette opération, le CJD s’entoure de partenaires pour qui la jeunesse est également un enjeu majeur : Entreprendre pour Apprendre (EPA), l’association Jeunesse et Entreprise (AJE), L’agence du Service Civique, le Ministère du Travail via l’opération 1000 liens vers 1000 emplois, et bien d’autres encore au niveau local, régional ou national.

Proposer un outil

Ensuite, afin de poursuivre les liens tissés lors de cette rencontre du Réseau, un comité de pilotage national composé de 10 jeunes dirigeants venus des quatre coins de France, a accepté l’objectif ambitieux de créer un outil pratique pour septembre 2011, à destination des 3 500 adhérents du CJD, pour les guider de manière très concrète à recruter, intégrer, fidéliser des jeunes dans leurs entreprises.

Comment réaliser un tel outil ? En acceptant de se remettre en question, en faisant appel à des chercheurs ou des enseignants ayant réfléchi à la question, mais aussi et surtout en demandant aux jeunes ce qu’ils attendent des dirigeants !

Lola, en alternance, a accepté d’aider les jeunes dirigeants à creuser le sujet et s’est fait son opinion sur la démarche : « L'initiative qu'a prise le CJD en allant à la rencontre des jeunes pour améliorer leur intégration au sein du monde de l'entreprise s'inscrit dans un dynamisme vraiment nécessaire aujourd’hui. Les jeunes sont en recherche de ce type de soutien, afin de se préparer à l'entrée dans la vie active. Des chefs d'entreprise qui se soucient de cette bonne intégration au service de la jeunesse, c'est une nouvelle motivation et la découverte d'une nouvelle facette de ces dirigeants. Les sentir impliqués et soucieux des nouveaux arrivants révèle une politique d'embauche et de gestion du personnel dynamique et séduisante. »

Adeline Mongrué
Le 24-01-2011
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz