Février 2018
Un jour, tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire. Fais-le donc maintenant.
Paulo Coelho


Alex et Alex : des fruits pour l’école

Alexandre en Afrique
Alex et Alex, c’est l’histoire d’une rencontre et d’un projet entrepreneurial engagé pour aider les enfants d’Afrique à aller à l’école. C’est aussi l’idée qu’on peut essayer de changer la vie, ici et maintenant, chacun à son niveau.

« Je travaillais depuis près de 3 ans dans un cabinet de conseil américain, j’étais en quête de sens, et j’ai décidé de partir en Afrique pour voir ce que pourrait être l’opposé de ma vie, C’est là que j’ai eu le déclic », nous raconte Alexandre Ponthier, Jeune Dirigeant de Paris.

Pour réaliser cet objectif de voyage un peu fou, il rejoint, en décembre 2010, plusieurs personnes engagées dans différentes ONG qui interviennent dans les régions rurales du sud du Sénégal. Notamment dans les secteurs de la santé, de l’éducation et de l’aide alimentaire auprès des populations démunies.

Sur place, Alexandre rencontre Alexandra, une petite fille de 9 ans qui habite Ndongan, un petit village proche de Kolda. Comme près d’un enfant sur deux en âge d’être scolarisé en Afrique, Alexandra ne va pas à l’école, faute de moyens. A l’échelle du continent africain, cela représente 30 millions d’enfants !

Et de retour à Paris ?

En février 2011, Alexandre fonde Alex & Alex, en hommage à la rencontre entre Alexandre et la petite Alexandra. Il est fier de présenter son nouveau projet professionnel. « Nous avons mis en place l’opération “changer une vie” pour permettre au maximum d’enfants d’accéder à la meilleure éducation. Les entreprises nous achètent des fruits qu’elles mettent à la disposition de leurs salariés. Sur chaque fruit vendu, un pourcentage est collecté afin de construire ou rénover des bibliothèques et d’équiper des classes en matériel pédagogique. Nous nous appuyons sur des structures scolaires déjà existantes et sur des enseignants en place à qui nous proposons notre support. »

Les premiers résultats pour les enfants ?

Fin juin 2011, 91 enfants, soit deux classes d’une même école, ont pu bénéficier de ce programme. « Nous sommes très heureux de ce bon début, confirme Alexandre, mais l’objectif est fixé à 30 classes par an. Il est évidemment difficile de trouver des fonds, malgré la transparence totale de notre projet et sa double dimension santé au travail/action humanitaire. » Alexandre rêve de nombreux projets : la création d’un label, le développement d’une structure logistique pour donner plus d’ampleur à l’opération « changer une vie »… Une chose est sûre : l’entreprise a pour vocation de rester une structure familiale, basée sur l’autofinancement.

Comment vis-tu ta nouvelle vie de dirigeant ? Es-tu heureux ?

« Absolument ! La liberté n’a pas de prix ! Le challenge est passionnant, et en adéquation avec mes valeurs et mes convictions. Je ne suis plus la carte qu’on m’a dessinée. Maintenant c’est moi qui la dessine, et ça change tout. Je garde d’excellents rapports avec mon ancien employeur, pour lequel je consacre encore 20 % de mon temps. Il m’a beaucoup aidé à réaliser mon rêve, je lui dois beaucoup ».

Plus d’informations sur le projet : http://www.alexetalex.org

Adeline Mongrué
Le 14-11-2011
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz