Février 2018
Un jour, tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire. Fais-le donc maintenant.
Paulo Coelho


Offrir un moment de partage

casa_cholet.jpg
Propriétaires de plusieurs entreprises dans la restauration, Charlotte et Fréddy Bremaud, JD à Cholet, promeuvent dans leur établissement une autre idée de la solidarité et offrent, grâce à leur carte de fidélité, des moments d’échanges et de partage à leurs clients, leurs collaborateurs et aux personnes plus défavorisées. Récit d’une belle action sociétale où la générosité est un nouveau vecteur de performance globale.

Elaboration de la carte

Pour la majorité des Français, aller au restaurant représente un moment de fête que l’on partage avec ceux qu’on aime. Mais, en ces temps de disette, cette sortie peut également se révéler un luxe que de nombreuses familles ne peuvent s’offrir. C’est ce constat qui a frappé Charlotte Bremaud lorsqu’à à l’issue d’un match de basket de sa fille, âgée de 11 ans, l’équipe décide d’aller au MacDo : une des camarades de cette dernière n’y était jamais allée faute de moyens. Directrice d’un restaurant de l’enseigne Casa Pizza Grill, Charlotte décide d’y remédier et lance l’idée d’une carte de fidélité sociétale permettant à tous d’aller au restaurant en famille.

Pendant qu’un groupe d’étudiants en BTS travaille sur la carte, sa communication, son marketing, Charlotte consulte les associations susceptibles d’être intéressées. Seule la Banque alimentaire répond favorablement à ce principe d’échange, de don concret. Parallèlement, Charlotte et Fréddy Bremaud sécurisent le volet juridique pour le versement aux salariés (celui-ci se fera au moment des Fêtes sous forme de prime exceptionnelle).

Bonne dégustation

Baptisée Carte-Partage, cette carte de fidélité complète régale d’un trio de bonus : une remise de 15 € pour le détenteur, 7.5 € sont reversés aux salariés et 7.5 € à la Banque alimentaire. Le secret réside non pas dans cet aspect financier mais, comme pour toute bonne recette, dans le petit plus du chef : le partage initié par ce petit bout de papier.

Les clients sont agréablement surpris par l’idée et notamment par le fait qu’une partie est restituée aux salariés. La présentation de la carte est d’ailleurs un moment d’échange avec les serveurs car il n’est pas aisé de « vendre » un concept au moment des repas. Il s’agit aussi de valoriser les métiers de la restauration et de mettre en avant leur aspect humain. D’autant plus qu’une bonne cuisine assaisonnée d’un service impeccable incite à la fidélité ! Charlotte Bremaud estime : « Si 150 cartes sont complétées d’ici la fin de l’année, en sachant que 70 ont déjà été remplies, chaque collaborateurs recevra 200 € nets ». Toutefois les efforts doivent à présent se concentrer sur la mise en avant du volet sociétal afin que les clients ne soient pas uniquement intéressés par la remise.

Quant aux bénéficiaires de la Banque alimentaire, le plus dur reste encore pour eux de franchir les portes du restaurant. Mais, ensuite, tout est mis en œuvre pour qu’ils passent un moment de joie avec leur famille à moindre coût : le principe de l’association n’étant pas du tout gratuit, le bénéficiaire participe à hauteur de 5 € par adulte et 1 € par enfant, soit 12 € pour un couple avec deux enfants. Le restaurant jouit ainsi d’une clientèle fidélisée et d’un bouche-à-oreilles positif.

Ce besoin d’échange et de partage se retrouve également dans les engagements patronaux du couple, le CJD pour Fréddy et Entreprendre au féminin pou Charlotte qui précise : « Je pense que, malgré Internet, le mail ou le téléphone portable, on a tous besoin de nos jours d’échanger et partager de façon concrète, sans intermédiaire technologique. » Avec la carte-partage, Fréddy et Charlotte Bremaud et leur équipe ont trouvé le moyen d’offrir des instants de plaisir à tous

Aujourd’hui, le couple Bremaud mitonne avec un autre groupe d’étudiants l’adaptation de ce projet au sein de ses deux autres établissements : un camping et un hôtel-restaurant dédié aux séminaires. « Aussi longtemps qu'on s'entend, qu'on partage, on vit ensemble. », dit un jour Simone Veil.La carte-partage de Charlotte et Fréddy Bremaud étend cette philosophie à tous et permet à chacun de profiter des petits plaisirs de la vie.

Nathalie Garroux
Le 1-10-2012
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
1 commentaire
Voir les commentaires
Powered by Walabiz