Février 2018
Un jour, tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire. Fais-le donc maintenant.
Paulo Coelho


La nouvelle consommation (collaborative) est arrivée !

Le Time en a fait sa couverture et n’est pas le seul à le penser : la consommation collaborative selon laquelle l’usage d’un bien va progressivement remplacer son acquisition serait l’une des 5 grandes idées qui vont changer le monde dans les décades à venir. Petit tour d’horizon d’une galaxie en formation…

C’est la success-story qui fait plaisir pour illustrer les avancées constantes de ce qu’on appelle la « consommation collaborative ». Comme toujours, rien là de vraiment nouveau, sinon cette intervention de l’outil fédérateur internet qui permet de démultiplier les potentialités d’un principe vieux comme le monde : « l’union fait la force ».

Un site, une histoire :la ruche qui dit oui

Dans le cas de la ruche, on se réunit entre consommateurs d’un même coin et on achète directement aux producteurs locaux. Avec tous les gains économiques, qualitatifs et écologiques que cela implique. Il existe déjà 379 ruches et il s’en ouvre de nouvelles chaque semaine… Une des formes prises donc par cette fameuse consommation collaborative, terme apparu en 2007 suite au succès phénoménal des sites basés sur les échanges "p2p" (pear to pear, du consommacteurau consommateur) tels eBay, groupon, etc. Le phénomène ayant entretemps connu une croissance quasi exponentielle et été théorisé par divers économistes qui, à l’image de Rachel Botsman distinguent 3 grandes formes de CC (Consommation Collaborative).

- Les product service systems à travers lesquels le bien se fait service, étant mis à la disposition du plus grand nombre sous forme de partage ou de location. Autolib, partage de voiture (très développé aux USA) ou site tel zilok sur lequel on peut louer plus de 200.000 objets différents.

- Les systèmes de redistribution organisant le changement de propriétaire d’un bien : ebay ou encore, pour la France, l’une des plus grosses réussites internet de ces dernières années : le bon coin.

- Les systèmes purement collaboratifs, enfin, où sont mis en commun des ressources immatérielles au premier rang desquelles l’argent (pour investir ou effectuer des achats groupés, entre autres), mais aussi le temps, les compétences, l’espace et débouchant sur des aventures aussi réussies que le couchsurfing (réseaux d’hospitalité regroupant plusieurs millions de membres), le covoiturage, le crowdfunding, etc.

vous avez dit crowdsourcing ?

Relayé en continu par une génération qui a appris, s’est distraite et travaille en réseau sur le mode collaboratif, cette consommation gagne peu à peu tous les secteurs d’activité avec une tendance 2012 très nettement orientée vers l’épanouissement du crowdsourcing, mot encore confidentiel voici quelques mois et que l’on voit à présent éclore chaque jour. Le crowdsourcing ? C’est le recours à la communauté des internautes, initié aux débuts d’Internet par les forums sur lesquels se rendaient les voyageurs en quête de « bonnes adresses ». Crowdsourcing pour trouver des sous (on en reparle la semaine prochaine) ; un logo génial et pas cher (idem), des produits ou compétences rares, des billets d’avion à prix imbattable (Darjeelin où on rétribue l’internaute qui trouve le billet le moins cher), du high-tech (wedigup), voire… ce qui n’existe pas encore !! Partant du principe que « les meilleures idées sont dans la tête des clients », quirky fait fabriquer des inventions nées du consommateur et… cartonne ! Leur commercialisation ? Via le net, bien sûr, mais également le réseau classique, Auchan, en France depuis novembre dernier.

Derrière tout cela, naturellement, l’idée du « consommer moins mais mieux » auquel vient répondre le très tendance « marketing frugal »… Bilan des courses et de l’évolution des modes de consommation ? Durant l’année 2012, 60% des Français ont acheté au moins un produit d'occasion, 50% emprunté du matériel de bricolage ou des produits culturels à leur entourage, 37% pratiqué l’achat groupé et 19% loué un produit autre qu’une voiture. Tout chiffre en nette augmentation…

Le tiercé des infos gagnantes :

Frugalité mode d’emploi !

A l’heure où les experts inventent le « frugal marketing » et où les 5 tendances majeures de la consommation des années à venir seraient d’être « collaborative, alternative, frugale, locale et enfin raisonnée », l’ecofrugalproject propose de partager ses solutions écologiques et économiques. Des fiches pratiques sur le recyclage ou le crédit d’impôts lié au développement durable, des infos et des pistes en tous genres, bref, tout ce qu’il faut pour adopter la posture « Consommer moins mais vivre mieux ».

Lehappython, connaissez ?

C’est le contraire du célèbre VdM (Vie de m... !) qui défraya jadis la chronique : un site où chacun témoigne de ce qui l’a rendue ou le rend heu-reux ! : Retrouver des amis, dormir, croiser quelqu’un qui sourit, lire un bon livre, aimer son boulot… On peut ensuite s’impliquer à différents niveaux : viser un record, devenir « agent du bonheur » et en propager le virus, redistribuer ou au contraire capitaliser... Tout un système économique reposant sur ce que la vie offre de positif. Comme on dit ces temps-ci : « c’est frais ! ».

Inventons l’électronique équitable…

Les appareils électroniques et notamment ces incontournables smartphones dont nous changeons en moyenne tous les 18 mois, font partie des biens dont la fabrication est la plus nocive. Pourquoi ne pas changer cela et inventer l’électronique équitable (fairtradeelectronic) ? C’est le vaste chantier lancé par Morgan Segui, designer industriel engagé qui fédère autour de ce projet collaboratif terriblement ambitieux bonnes volontés et entreprises vertueuses. « Rien n’est gagné », loin de là, mais l’élan mérite vraiment d’être entretenu…



Le mois prochain :

  • Comment internet révolutionne le love money !
Mais aussi :

  • Allô les autres ? Bobo !
  • « Répare ma rue », c’est parti…
  • Dessine-moi un logo
Par Jérôme Bourgine

"Auteur de "1991-2011 : internet a 20 ans. Et maintenant ?" aux éditions du Puits Fleuri :www.puitsfleuri.com

Les chroniques d'Utopia par Jérôme Bourgine
Le 30-01-2013
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
1 commentaire
Voir les commentaires
Powered by Walabiz