Février 2018
Un jour, tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire. Fais-le donc maintenant.
Paulo Coelho


Le CJD à la conquête de la République tchèque

Avec un marché de plus de 10 millions d’habitants particulièrement attractif, un taux de croissance de l’ordre de 2%, la République Tchèque présente d’indéniables avantages pour les entreprises françaises. Des pays émergents de l'Europe centrale, la Tchéquie offre en effet l'économie la plus industrialisée et la plus développée. C'est aussi l'un des pays les plus stables et prospères parmi les ex-pays communistes.

Entrée dans l’union européenne le 1er mai 2004 et dans l’espace de Schengen en 2007, la République tchèque a dû démanteler une économie planifiée parmi les plus rigides de la région et opérer une transition vers l’économie de marché pour assurer sa propre préparation économique et législative à l’élargissement de l'Union européenne.

Aujourd’hui, la République tchèque est, avec la Pologne, un partenaire politique et économique clé pour la France en Europe centrale. Un véritable climat de confiance s’est installé entre nos deux pays, notamment depuis que la signature d’un accord de partenariat stratégique en 2008. Les relations économiques franco-tchèques sont denses, la France se plaçant au 4ème rang des investisseurs (derrière l’Allemagne, la Slovaquie et la Pologne) avec la présence de presque toutes les entreprises du CAC 40. Elle est également le 9ème fournisseur du pays. Les exportations de la France vers la République tchèque représentent 3 306 M€, ses importations, 5 873 M€. La présence économique française est très diversifiée (automobile, eau, BTP, agro-alimentaire, banque, services, grande distribution). 485 entreprises françaises sont implantées (contre 4 500 allemandes par comparaison) : filiales de groupes français, bureaux de représentation et succursales, employant plus de 100 000 personnes. Les principaux groupes présents sont Alstom, Axa, Bouygues, Danone, Eiffage, PSA (l’usine Toyota-Peugeot-Citroën de Kolin produit plus de 300 000 véhicules par an), Saint-Gobain, Société générale (Komerčni Banka), Suez, Vinci et Veolia.

Pour mieux comprendre le marché et ses opportunités, le CJD, en appui avec la section locale CJD Prague, organise un voyage "flash" de 2 jours, les 20 et 21 juin prochain. Des entrepreneurs français vont l'occasion de découvrir et visiter des entreprises locales, échanger avec leurs "homologues" tchèques et rencontrer des acteurs majeurs de l'économie de ce "pays-partenaire". En route, vers la conquête ... de l'Est !

Pour en savoir plus : http://fr.amiando.com/MUHRHBE.html

Stéphanie le Dévéhat
Le 9-04-2013
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz