Février 2018
Un jour, tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire. Fais-le donc maintenant.
Paulo Coelho


Recyclez vos papiers de bureau : la Poste avance, la confiance se développe auprès des PME/TPE !

Sophie-Noëlle NEMO
Depuis janvier dernier, déjà plus de 2 500 tonnes collectées par la Poste qui propose une offre de collecte sélective des papiers de bureau à recycler. Un nouveau service utile et structuré. Pour jeune-dirigeant.fr, Sophie-Noëlle NEMO, directrice du développement de l’Économie Responsable à la direction du Courrier a bien voulu nous expliquer exactement quelle était cette nouvelle offre adaptée et attendue par et pour les TPE/PME et les collectivités territoriales.

Pourquoi La Poste s’est-elle lancée dans la collecte des papiers de bureau à recycler des PME et des collectivités territoriales ?

Ce projet est parti du constat que, en France, 60% des papiers de bureau ne sont pas recyclés. Cela représente 650 000 tonnes mises en décharge alors même que les papetiers recycleurs souffrent d’un manque d’approvisionnement ! Le papier le moins recyclé est celui des PME car la collecte de cette masse diffuse est très coûteuse. Les grands opérateurs de collecte se concentrent sur les grands gisements et ne recyclent pas forcément en France car les papetiers chinois achètent cette matière première secondaire plus cher.

Sur ces 60 % de papiers usagés non recyclés, La Poste a considéré qu’elle avait un rôle à jouer : grâce à ses réseaux commerciaux, logistiques et surtout grâce à ses facteurs, elle peut les collecter à un coût raisonnable (et à un coût CO2 supplémentaire quasiment nul), pour ensuite les faire trier par des entreprises locales d’insertion.Notre ambition, au travers de cette nouvelle activité, est triple : renforcer la contribution sociétale de La Poste à l’économie verte et solidaire, renforcer sa politique volontariste autour du papier responsable et démontrer qu’il existe un modèle économique rentable, pérenne et créateur d’emplois.


Comment La Poste a-t-elle structuré son offre ?

Cette nouvelleactivité s’appuie sur nos moyens industriels, logistiques et commerciaux mais avant tout sur le professionnalisme des facteurs qui, venus pour collecter ou distribuer le courrier dans une entreprise, repartent avec les papiers de bureau à recycler. Pour développer cette prestation utile et attendue, nous avons par ailleurs agi sur deux plans : nous nous sommes engagés directement dans l’Économie Solidaire et Sociale en acquérant la société Nouvelle Attitude, entreprise d’insertion par l’activité économique spécialisée dans le recyclage de papiers de bureau, conventionnée par l’État et Pôle Emploi. Nous avons également engagé des discussions avecd’autres acteurs de l’insertion par l’Activité Économique. Notre objectif est en effet de partager la valeur que nous sommes en mesure de créer grâce à notre capacité de collecte de ressources secondaires diffuses avec les autres acteurs en place, entreprises de l’Économie Sociale et Solidaire et collectivités territoriales.

Comment cela fonctionne-t-il concrètement ?

Concrètement, le facteur collecte les papiers, dans les entreprises qui ont souscrit à l’offre Recy’go papiers, puis les transfère à des centres de tris. Pour faciliter la collecte, La Poste met à la disposition de ses clients des Eco’belles®, containers en carton dédiés au tri des papiers. La collecte est assurée par les facteurs, qui ont prêté serment, ce qui garantit une entière confidentialité des informations. Les papiers collectés sont ensuite triés puis revendus à des papetiers recycleurs situés en France, proches des points de collecte, à un prix encadré.Nous facturons cette prestation à hauteur de 580 euros par an pour une PME de 30 salariés.


Chiffres clés:
  • 9.7 millions de tonnes de papiers, toutes catégories confondues, ont été consommées en 2011, soit une moyenne, par habitant, de plus de 150kg par an (source COPACEL).
  • Le papier se recycle jusqu’à 5 fois (source EcoFolio)
  • La production de pâte à partir de papiers recyclés consomme en moyenne jusqu’à 3 fois moins d’énergie, 3 fois moins d’eau et évite l’émission de 300 kg de CO2 par tonne de papiers recyclés par rapport à celle de papiers issus de coupes de bois (source EcoFolio)
  • Près de 40% des papiers et cartons collectés en France sont exportés vers des pays comme l’Espagne, l’Allemagne ou encore la Chine, dont les besoins respectifs sont croissants. A contrario, pour pouvoir répondre à la demande du marché intérieur, les papetiers français doivent importer des papiers et cartons récupérés dans d’autres pays du monde. Plus de 2.8 Millions de tonnes sont ainsi parties à l’exportation en 2011, et 0.8 Millions de tonnes ont été importées (Estimations FEDEREC).
  • 100 tonnes de papier collecté & recyclé = 1 emploi d’insertion créé


par la rédaction de jeune-dirigeant.fr
Le 16-04-2013
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz