Février 2018
Un jour, tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire. Fais-le donc maintenant.
Paulo Coelho


Savoie, ou ça va pas ? En tout cas : ras-la-crise !

Savoie, ou pas ? A chacun son humeur pour lutter ensemble contre la crise
La crise par-ci, la récession par-là, la pluie, l’austérité, la fiscalité... STOP ! Sans angélisme, mais avec réalisme, les Jeunes Dirigeants savoyards ont organisé un événement atypique de par sa forme, son créneau et son contenu pour faire "goûter le CJD"aux entrepreneurs locaux et également leur permettre de « sortir la tête du guidon ». De futurs nouveaux "Jeune Dirigeant (JD)" sont repartis convaincus avec des idées d’actions concrètes à appliquer dès le lendemain dans leur entreprise. Embarquement immédiat !

Un concept décalé

Première consigne et unique contrainte pour le groupe de travail qui a travaillé sur le projet : ne pas prononcer ou écrire le mot en C. avec un double objectif : donner une idée réelle de ce qu’est le CJD, son mode de travail, mais également permettre aux participants de repartir avec une boîte à outils directement transposables dans l’entreprise. Le tout sans paillettes ni démesure inappropriées en ces temps de trésorerie tendue. Exit donc les invités prestigieux aux honoraires prohibitifs et les discours lénifiants, et bienvenue dans un temps d’action-réflexion de 2 heures en fin d’après-midi.

En arrivant, chacun devait donner son humeur* permettant ainsi d’établir l’état d’esprit général. Puis, répartis par tablées de 10, les 140 participants avaient pour mission de partager a minima une bonne pratique pour s’adapter ou se développer dans le contexte actuel. À chaque table, un JD animait le groupe, un autre transcrivait les initiatives échangées. L’interactivité entre chaque table se faisait par l’intermédiaire de questions, remarques, idées partagées par SMS et projetées sur grand écran.

Pari gagné

Chaque table portait un nom de bonbon et ce petit élément décalé et assumé a permis, d’entrée, de détendre l’atmosphère et de faciliter la décontraction. Les échanges ont été riches et intenses et les participants motivés et productifs. En fin de journée, chacun est reparti avec une clé USB reprenant la synthèse de l’après-midi, soit près de 250 bonnes pratiques déjà éprouvées par des dirigeants et faciles à mettre en œuvre dans l’entreprise le lendemain.

Ces idées étaient répertoriées en 5 catégories (Finances/administratif, Développement commercial, Stratégie/gouvernance, RH/social et Métier) et il en ressort un besoin de mettre en avant les informations positives, de créer du lien, de développer les solidarités et synergies, de ne pas s’isoler : toute la philosophie du CJD !

« Bravo pour l'organisation, l'originalité de cette rencontre !! Quelle créativité au CJD ! C'était vraiment génial... et de belles rencontres en plus ! Que du bonheur ! Un peu de positif, c'est tellement rare... ça fait du bien !! Continuez comme ça !!! »

« Belle initiative, qui crée du lien authentique, qui permet de positiver, et qui exprime bien le positionnement créatif du CJD et qui ne coute que le prix de 2,5 kg de bonbons ! Bravo, c'était bon bon !!! »

« Ambiance très conviviale et conférence très enrichissante. Moment de partage très important avec des activités différentes »

" Vous vous rendez compte que pendant 2 heures on a rebondi sur des actions positives, et qu'on n'a pas une seule fois prononcé le mot "crise"!

Les retours ci-dessus démontrent l’enthousiasme des participants et leur production est un vrai réservoir d’outils et d’idées qui prouvent une nouvelle fois que le CJD, par son action anti-isolement et son mode de fonctionnement collaboratif, permet à chacun de réfléchir, échanger, grandir et rebondir pour lui-même et pour son entreprise.

Bravo aux entrepreneurs savoyards et une mention spéciale pour Patrice Boivin, Stéphane Colin, Christophe Gonthier, Alain Parisse, Nicolas Tillie, Blandine Tridon et Laurent Gonnet, les JD qui ont rêvé et concrétisé cette belle initiative à reproduire sans modération ! 


Télécharger la synthèse : Embarquement immédiat

Nathalie Garroux
Le 5-08-2013
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz