Février 2018
Un jour, tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire. Fais-le donc maintenant.
Paulo Coelho


Le développement durable, levier de sortie de crises ?

Thierry Boblet, membre du CJD à Marseille, représentera le CJD au 7°ANDD
C’est la question à laquelle tenteront de répondre les Assises Nationales du Développement Durable les 25 et 26 novembre prochains à Marseille et auxquelles le Centre des Jeunes Dirigeants d’entreprise (CJD) participera activement, convaincu que la RSE est un mode de développement clé pour des entreprises compétitives, responsables et pérennes. Entretien avec Thierry Boblet, jeune dirigeant de la section de Marseille, membre du CJD et du comité de pilotage Performance globale. Il représentera le mouvement au sein d’un atelier chargé d’élaborer des propositions concrètes liées à la thématique.

Laurianne Condette : En tant qu'animateur d’un atelier sur la mise en œuvre du développement durable dans les entreprises et les organisations sur les territoires à l'occasion de la 7e édition des Assises Nationales du Développement Durable, quel message allez-vous transmettre ?

Thierry Boblet : L’atelier sera l’occasion de présenter les travaux conduits par le CJD dans le domaine de la RSE, aussi appelée Performance globale : méthode et outils à disposition (commissions de réflexion, jeu « I Nove You » de sensibilisation à la démarche, diagnostic gratuit de pilotage en ligne « Global Performance System » etc.), ainsi que les résultats atteints par certaines entreprises suite à l’élaboration d’une politique RSE en lien avec leur stratégie de développement. Beaucoup ont fait évoluer leur modèle économique à partir d’une évolution notable dans leur offre de produit ou service ou dans leur organisation et leurs process. Un focus sera aussi fait sur l’action collective menée par le CJD Nord-Pas-de-Calais sur « l’économie de fonctionnalité »[1]. D’autres entreprises valorisent leurs pratiques à travers des reconnaissances tierces parties et développent ainsi leurs réseaux d’affaires et leur clientèle : les certifications telles que l’ISO 50001 sur le management de l’énergie et l’évaluation ISO 26000 seront également abordées.

L.C : Qu’attendez-vous de ces 7e ANDD ?

T. B : Cette manifestation nationale se déroule en PACA où des initiatives locales et régionales portées notamment par les représentants consulaires et les pôles de compétitivité existent déjà. Ces ateliers sont donc avant tout une formidable occasion d’échanger entre différentes catégories d’acteurs curieux ou engagés (associations, entreprises, collectivités). La mise en œuvre opérationnelle du développement durable dans toute organisation est l’opportunité de construire un projet avec ses parties prenantes et, par conséquent, de construire des modalités de dialogues efficaces pour l’organisation, valorisantes pour les parties prenantes concernées et bénéfiques pour le(s) territoire(s) impacté(s).

La question n’est donc pas tant de savoir si le développement durable est créateur de valeur, car il l’est, c’est une évidence pour qui s’y engage de manière structurée et constante. La question porte plutôt sur notre capacité à mesurer son impact financier de manière anticipée. En effet, une politique RSE, qui est la déclinaison au niveau stratégique de l’intégration d’enjeux de développement durable, est établie en fonction des contraintes métiers et des cultures d’organisation. Par exemple, deux entreprises directement concurrentes pourront se doter de politiques RSE aux contenus très différents dont les résultats ne seront pas nécessairement comparables en terme quantitatif, mais dont les effets pourront être suivis et comparés en terme de positionnement marché et de rentabilité long terme.

Les Assises Nationales du Développement Durable, ce sont deux jours ouverts à tous, deux jours de rencontres, de découvertes, de partage et de surprises grâce aux différents formats d’intervention proposés. À travers les ateliers de coproduction, véritables colonnes vertébrales des ANDD, l’ambition est clairement de proposer des pistes d’actions pour s’engager dans la durée et généraliser les démarches de sortie de crises. En tant que mouvement patronal engagé depuis plus de 10 ans dans une Performance globale de l’entreprise qui intègre de manière indissociable, dans la stratégie et la gouvernance, les dimensions économique, sociale, sociétale et environnementale, le CJD soutient et prend part à cet évènement national. Vous souhaitez échanger et construire une véritable attitude de responsabilité avec 1200 participants ? Consultez le programme complet et inscrivez-vous sur :http://andd2013.regionpaca.fr/



[1]Cf. article « L’économie de fonctionnalité ? Une opportunité de croissance pour les PME », 16 juillet 2013

Laurianne Condette
Le 19-11-2013
Imprimer Twitter Facebook LinkedIn
Laisser un commentaire
E-mail :
Confirmation :
Pseudo :
Commentaires :
Code de sécurité :
Powered by Walabiz