Tribunes

Il faut rapidement entrer dans une logique de confrontation forte sur la question climatique

TRIBUNE – Après un été de buzz médiatique torride sur le climat, canicule oblige, la démission de Hulot, sonne comme l’orage après la chaleur moite et étouffante d’un jour d’été surchauffé. L’orage est impressionnant, avec parfois des allures de fin du monde. Mais le lendemain, au petit matin, la météo a changé, le temps est doux. Fini la canicule et la chaleur fatigante… Puis l’automne arrive, la rentrée sociale précède toujours de quelques semaines la chute des feuilles. Fini la préoccupation climatique ! Place au « pouvoir d’achat » ! Fini l’écologie, place aux revendications !