Idées

Et si les médias sollicitaient enfin le penchant qui nous tire vers le haut ?

« On entend l’arbre qui tombe, pas la forêt qui pousse » répondent d’une pirouette fataliste les experts en communication interrogés sur la manière dont les médias, au prétexte que « les trains qui arrivent à l’heure n’intéressent personne », ont pris l’habitude de nous présenter le monde et son actualité : sous leur jour le plus sombre.