Alexandre le bienheureux ou comment prendre le temps de savourer la vie

Crédits : YouTube

Cette période où le temps est comme suspendu peut être employée pour voir ou revoir certains classiques du cinéma français. L’un d’entre eux peut nous amener à considérer autrement notre relation au travail.

Alexandre le bienheureux est un film français réalisé par Yves Robert et sorti en 1968. Alexandre (interprété par Philippe Noiret), homme bon vivant et nonchalant, est cultivateur dans une ferme française de la Beauce. Cependant sa vie quotidienne est dirigée par « la Grande », son ambitieuse mais néanmoins tyrannique épouse, qui le pousse à bout de force en lui imposant chaque jour une liste de travaux démesurée. Devenu brutalement veuf, il éprouve un grand soulagement et se sent libéré de son labeur : il décide de s’accorder un repos qu’il juge mérité, afin de prendre le temps de savourer la vie. Son comportement sème rapidement le trouble dans le petit village par l’exemple qu’il donne, et une partie des habitants décide de le forcer à reprendre le travail. Mais ils échouent, et Alexandre commence à faire des émules…

"Alexandre le Bienheureux" : l'art d'être oisif – 1967

OISIVETÉ. "Le paresseux veut toujours faire quelque chose tandis que l'oisif ne fait rien". En 1967, Yves Robert tourne le film "Alexandre le Bienheureux" avec Françoise Brion et Philippe Noiret. Alexandre, cultivateur bon vivant et nonchalant, est un rêveur. Au décès de sa femme, il retrouve sa liberté et peut donner libre cours à sa paresse…

Publiée par Ina.fr sur Vendredi 27 mars 2020
Crédits : INA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *