Clés pour sortir de sa zone de confort

© Can Stock Photo / sean824

Vous souvenez-vous de la dernière fois où vous avez fait quelque chose qui sortait de l’ordinaire ? Et de ce que vous avez ressenti à cet instant et par la suite ? Il se peut qu’il y ait eu de l’anxiété, du stress, de l’hésitation, de la panique même, mais en agissant, vous avez franchi une étape et avez su en tirer une grande satisfaction, quels que soient les résultats.

Vous êtes sorti de votre zone de confort et avez découvert un nouvel horizon.

Mais comment le faire quotidien ? Comment l’appliquer dans sa vie personnelle et professionnelle ?

Comprendre ce qu’est la zone de confort

Avant de voir comment vous pouvez quitter votre zone de confort, voyons ensemble comment la définir. Que ce soit dans la sphère privée, amicale ou dans le milieu du travail, la zone du confort fonctionne toujours de la même manière.

Utile dans notre quotidien parce qu’elle vous permet d’agir de manière quasi automatique et sans stress dans de nombreuses situations, cette zone est une sorte de mécanisme de fonctionnement naturel qui apporte de la sécurité.

Toutefois, cette zone, apparemment protectrice et qui est propre à chacun, possède son revers.

En effet, dans cette « bulle », il vous est difficile de découvrir, d’apprendre, d’expérimenter, de rencontrer, de vivre pleine et de vous épanouir, car vous connaissez déjà les tenants et les aboutissants de chacune de vos réactions.

En apprenant à la quitter, même momentanément, vous allez bousculer vos habitudes, vous allez perturber vos réflexes de manière positive.

C’est l’occasion de faire renaître votre instinct et d’affiner votre perception de votre environnement.

Les clés pour sortir de votre zone de confort

Ces clés peuvent s’appliquer autant au travail que dans votre vie personnelle.

Les bénéfices que vous allez en ressentir sont à la fois insoupçonnés et incroyables, proportionnels à votre enthousiasme d’aller de l’avant et de vous améliorer.

1. Définir votre zone de confort

Pour sortir de cette zone de protection et d’habitudes qui risquent de vous « engluer » dans le quotidien, il est essentiel de prendre conscience des choses que vous faites par habitude.

Habituellement ce sont des choses que l’on ne fait pas par envie ni par plaisir.

Cette notion de plaisir est essentielle à garder à l’esprit.

Peut-être sortez-vous toujours dans les mêmes endroits ? Peut-être voyez-vous toujours les mêmes personnes ?

Vous faites votre sport toujours au même endroit ?

Vous prenez toujours le même trajet pour aller au travail ?

2. Sélectionner ce que vous voulez changer

Il est important de se montrer acteur des changements à venir.

Décidez dès à présent des domaines dans lesquels vous voulez voir des changements, fixez-vous des objectifs, des axes d’amélioration.

Dès lors, vous aurez une voie à suivre et ne risquez pas de vous éparpiller.

3. Faire ce qui vous fait peur

La peur est tout à fait normale, mais elle n’évite pas le danger, comme dit le dicton.

Face à vos doutes, vos craintes, vos appréhensions, vous devez apprendre à les surmonter, à les dompter.

Commencez tout doucement, faites les choses de manière réfléchie.

Chaque petite victoire reste une victoire, ne l’oubliez pas !

4. Ne pas craindre l’échec

L’échec fait partie du succès, cela est inhérent du fait de prendre des risques.

Il est important de considérer ce que vous croyez un échec comme un moment où la vie vous dit : « apprends de cette leçon et faisons mieux par la suite ! »

Ne vous laissez pas envahir par ces freins que peuvent représenter les échecs. Ils sont autant d’étapes qui forgent votre caractère et vous aident à vivre des choses extraordinaires et positives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *