Le don : la clé d’un leadership sans burn-out

Benjamin Pavageau, Développer vraiment son leadership. Engagement, don, reconnaissance : les clés pour faire la différence, Editions Vuibert, 2019.

Symptômes d’une perte croissante de sens au travail, les cas de burn-out de managers se multiplient au point d’envisager la reconnaissance de ces symptômes comme maladie professionnelle. De plus, pour susciter l’engagement des collaborateurs dans leur entreprise, les managers en désarroi font appel à des cabinets de conseil ou autres « chief happiness officers » qui n’apportent que de fragiles rustines de court-terme à un mal dont la cause reste profonde. Et si la clé du vrai leadership durable résidait dans la capacité à savoir mieux se donner ?

Fort de plusieurs années de recherches auprès de nombreux leaders, Benjamin Pavageau, directeur de l’Executive Education de l’Ircom, chercheur associé au Turningpoint Lab et à l’IFGE emlyon Business School, annonce la parution de son ouvrage Développer vraiment son leadership. Engagement, don, reconnaissance : les clés pour faire la différence aux éditions Vuibert.

50% des cadres estiment avoir été victimes de burn-out

L’enquête menée en juin 2019 par Cadremploi auprès de 1.123 cadres français révèle qu’un cadre sur deux estime avoir été victime de burn-out ou d’épuisement professionnel, lié à des causes diverses : pression professionnelle, charge de travail, stress, etc. Subi par des cadres, cet état entraîne un effet domino important sur les équipes et augmente fortement la proportion de risques psychosociaux au sein des entreprises. Le constat n’est pas nouveau : la question du sens  et de l’engagement est au cœur de ces problématiques. C’est là tout l’enjeu du leadership.

En effet, comment donner un « sens » à son travail ? Comment un leader peut-il donner un sens à son propre travail et à celui de l’ensemble de ses collaborateurs et favoriser leur engagement ?

A travers son ouvrage Développer vraiment son leadership. Engagement, don, reconnaissance : les clés pour faire la différence publié en cette rentrée, Benjamin Pavageau propose une approche innovante : le sens au travail est lié à la capacité du leader à diffuser une culture équilibrée du don.

Un domaine encore inexploré : le leadership par le don pour redonner du sens au travail

Cette logique du don peut prendre de multiples formes au travail : don de son temps, de son expertise ou encore prise d’un risque pour un collègue.

L’ouvrage, préfacé Pierre-Yves Gomez, professeur de stratégie et directeur de l’IFGE emlyon business school, fait suite à la thèse de doctorat de son auteur sur La logique du don dans le développement d’une identité de leader (2015), nominée pour la finale du concours de la recherche du journal Le Monde.«Jusqu’à présent, toutes les approchesdu leadership ont valorisé la figuredu leaderhéroïque», explique Benjamin Pavageau. « Il s’agit en réalité d’un processus relationnel qui passe par l’engagement, le donet la reconnaissance. Au travail nous vivons tous, à certains moments, séparés de nous-mêmes et de nos aspirations. Être leader et conduire les autres peut alors devenir plus difficile. Mais nous pouvons retrouver ce chemin et faire en sorte que les autres aient envie de nous suivre en redécouvrant la logique du don », affirme-t-il. Cette logique du don peut prendre de multiples formes au travail : don de son temps, de son expertise ou encore prise d’un risque pour un collègue.

Une logique qui débouche sur une circulation du don qui s’élargit jusqu’à transformer et vitaliser l’organisation. A la clé : des relations entre leaders et collaborateurs favorisées, au service du projet commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *