L’entreprise et la création de valeurs spirituelles

Mary Parker Follett

Elle est presque inconnue, et pourtant c’est l’une des pionnières de cette discipline que nous appelons management. Elle a influencé ces « gourous » du management que sont Peter Drucker ou Henry Mintzberg. Son nom : Mary Parker Follett.

« La principale fonction, le vrai service, de l’entreprise, c’est donner l’occasion aux individus de se développer grâce à une meilleure organisation des relations humaines. J’ai souvent lu que l’entreprise se définissait par sa production, la production d’articles utiles.

Mais chaque activité de l’homme devrait ajouter aux valeurs intangibles de la vie tout autant qu’aux richesses tangibles, devrait viser à d’autres productions que celles que l’on peut voir et toucher. Et que signifie « utile » ? Nous pourrions vivre en nous passant de nombreux objets manufacturés. La plus grande utilité de ces objets est que leur fabrication rend possible ces activités multiples et ces
relations entre les hommes, par lesquelles on crée des valeurs spirituelles. Dans ce domaine, il n’y a jamais de surproduction. »


Mary Parker Follett, Conférence du 5 novembre 1925 devant le Bureau of Personnel
Administration, à New York.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *