Les influences nazies du management moderne

VU AILLEURS : Le management, du nazisme à la mondialisation, ou l’art de produire le consentement et l’illusion d’autonomie chez des sujets aliénés : s’il ne dresse pas un réquisitoire contre le management et s’il ne dit pas non plus qu’il s’agit d’une invention du IIIe Reich, Johann Chapoutot, professeur d’histoire contemporaine à la Sorbonne (spécialiste d’histoire de l’Allemagne, auteur Libres d’obéir : le management, du nazisme à la RFA, Éd. Gallimard), souligne une continuité entre les techniques d’organisation du régime nazi et celles que l’on retrouve aujourd’hui au sein de l’entreprise.

Crédits : France Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *