Industrie vestimentaire : l’artiste Jeanne Vicériale invente le « prêt-à-mesure »

Jeanne Vicériale

Jeanne Vicériale propose avec sa machine révolutionnaire le passage du prêt-à-porter au prêt-à-mesure. Une démarche alternative à la surproduction de vêtements, véritable catastrophe écologique et en réaction au diktat des normes du 36 au 42,

Imaginer la mode du futur. C’est ni plus ni moins l’ambition de Jeanne Vicériale, artiste pensionnaire à la Villa Médicis, avec l’invention d’une machine qui réunit prêt-à-porter et sur-mesure, au plus près des corps et à partir d’un seul fil recyclé. Couturière, inventeuse, designeuse, chercheuse, artiste…. en un mot entrepreneure, sa démarche consiste à réintégrer l’humain dans la mode, à rendre en compte la présence de l’individu dès le départ. Géniale !

Jeanne Vicerial invente la mode du futur

Réconcilier mode et écologie ? C'est ce que propose l'artiste Jeanne Vicerial, pensionnaire à la Villa Medici – Villa Médicis en inventant une machine qui réunit prêt-à-porter et sur-mesure, au plus près de nos corps et à partir d'un seul fil recyclé.

Publiée par France Culture sur Vendredi 17 janvier 2020
Crédits : France Culture – Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *