Mécènes Forum : comment les mécènes peuvent jouer un rôle-clé en période de crise

EVENEMENT – Pour cette nouvelle édition du grand rendez-vous annuel du secteur de l’intérêt général qui se déroulera les 24 et 25 novembre en format digital, Admical, association qui œuvre pour le développement du mécénat en France, a choisi de s’inscrire dans l’actualité de ces derniers mois. 

En effet, la crise sanitaire que l’on traverse depuis mars dernier, a suscité une vague de générosité sans précédent de la part des mécènes. Selon la dernière étude Admical sur les premiers impacts de la crise du Covid sur l’engagement des mécènes, 86 % des mécènes interrogés ont réalisé des actions spécifiques au Covid et 31 % d’entre eux ont débloqué des enveloppes budgétaires exceptionnelles pour soutenir le secteur de la solidarité et de la santé en priorité.

Quel a été le rôle des mécènes au déclenchement et dans les premiers mois de l’après-confinement ? Quelle est l’utilité du mécénat face aux crises ? Le mécénat peut-il être un levier de transformation vers un nouveau modèle ? Ce sont les questions auxquelles tenteront de répondre plusieurs grands patrons, responsables d’associations et d’ONG et professeurs du Collège de France, réunis le 24 et 25 novembre en format virtuel pour deux grandes journées de débats.

Le mécénat en renfort des politiques publiques face à la crise

La pandémie du covid-19 est le premier fait social total à l’échelle de la planète. En quelques semaines, nous sommes passés d’une société des risques à une société du danger. La hiérarchie des priorités et le rapport à l’autre et au collectif se sont profondément et durablement modifiés. L’intérêt général est soudainement devenu la finalité du politique : l’Etat au premier plan, les acteurs de services publics et territoriaux en première ligne, les puissances économiques fragilisées, la mondialisation questionnée. Cette crise ontologique laisse la place à une crise économique et sociale sans précédent, un tsunami qui accélérera des fragmentations négatives et des transformations positives déjà latentes avant la pandémie. Tous ceux qui s’engagent en faveur de ces dernières doivent reconsidérer leur place, leur stratégie et, in fine, leur utilité. A commencer par les mécènes qui apportent leurs capacités d’innovation et de philanthropie pour que le « monde d’après » soit meilleur.

Au programme, comme chaque année, des personnalités de premier plan viendront partager leur vision et leur expérience. Parmi elles, des professeurs du Collège de France comme Marc Fontecave, Pierre-Michel Menger ou encore Philippe Sansonetti, des grands philanthropes tels qu’Ariane de Rothschild, des patrons d’entreprises engagées tels que Nicolas Chabanne, fondateur de C’est qui le Patron ? et Pierrick de Ronne, Président de Biocoop, ainsi que, sous réserve de confirmation, Mesdames les ministres Roselyne Bachelot et Sarah El Haïry. 

Un nouveau format digital : l’opportunité de suivre le forum où que l’on soit

En raison des conditions sanitaires, Admical a dû adapter le format de son évènement. En plus de la plénière dédiée à la crise, qui se déroulera le 24 novembre au matin au Collège de France et qui sera entièrement retransmise au format digital, l’ensemble des conférences et des ateliers seront également digitalisés. Par ailleurs, pour offrir la meilleure expérience aux participants, ces ateliers s’étaleront sur deux jours (le 24 après-midi et le 25 toute la journée). Chacun pourra donc se construire son programme à la carte, et accéder, s’il l’entend, à l’ensemble du contenu proposé.

Parmi les thématiques qui seront abordées lors de ces conférences le mécénat territorial sera à l’honneur avec deux ateliers dédiés, tout comme le mécénat dans le secteur de la culture et de l’éducation, l’aide alimentaire, les liens entre critères ESG et mécénat, le changement climatique, mais aussi le mécénat de compétences. Autant de sujets qui permettront aux participants d’approfondir leur connaissance dans le secteur de l’engagement sociétal des entreprises et de découvrir les nouvelles tendances du mécénat aujourd’hui, et l’impact de la crise du Covid sur les pratiques. Ainsi Admical espère cette année une participation encore plus large, notamment des personnes basées en région, qui pourront suivre cet évènement sans avoir à se déplacer à Paris. 

ADMICAL, ENTREPRENEUR DE MÉCÉNAT — Association reconnue d’utilité publique fondée en 1979, Admical a pour mission de donner aux entreprises et aux entrepreneurs l’envie et les moyens d’affirmer et de concrétiser leur rôle sociétal grâce au mécénat. Elle rassemble et représente les mécènes auprès des pouvoirs publics et des médias. Ses travaux sont notamment à l’origine de la loi Aillagon du 1er août 2003 qui favorise le développement du mécénat et de la charte du mécénat qui compte plus de 450 signataires. Admical informe la communauté du mécénat en proposant des contenus exclusifs disponibles sur Le Portail du mécénat (Baromètres du mécénat, Le Mag, L’Année du mécénat, la Base documentaire…). Elle accompagne mécènes et porteurs de projets grâce à des outils intelligents (e-Répertoire des mécènes, Les Repères Admical…), des services sur-mesure (formations, accompagnement juridique…) et des événements de sensibilisation et de professionnalisation du secteur (Mécènes Forum, Les Labs, le Tour de France des mécènes…). Le réseau Admical compte près de 200 adhérents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *