Blouses pour l’hôpital : la France à besoin de vous !

Les hôpitaux ont besoin de vous ! Des bénévoles, des associations et des entreprises s’unissent pour pallier au manque de blouses. En une semaine, plus de 600 bénévoles couturier.è.s, livreurs,… ont déjà rejoint le collectif et produisent jusqu’à 2500 blouses par jour ! Notre but est maintenant de collecter les fonds nécessaires à l’achat de kits blouses (blouses, fils et élastique) dont les bénévoles ont besoin.

Nous avons démarré notre collectif il y a 15 jours. Notre objectif : offrir gratuitement des surblouses aux personnels soignants des unités de réanimation et de soins Covid-19. Un modèle a été validé en collaboration entre couturières, Hôpital de Pontoise et Access-Sit, une entreprise qui a fait le choix citoyen de transformer son outil industriel pour fournir des kits de blouses prêts à coudre.

Les premiers jours, une cinquantaine de couturières se sont mobilisées autour d’entrepreneurs socialement engagés. Rapidement, nous avons mis en place une organisation agile, souple, évolutive. Nous vivons une formidable expérience où celles et ceux qui ont envie d’entreprendre croisent celles et ceux qui veulent donner le meilleur.

Aujourd’hui Mercredi 22 avril et depuis 15 jours, plus d’un millier de bénévoles se sont unis :
— 937 couturières se sont inscrites
— 228 livreurs réalisent 2 tournées par semaine
— 37 coordinateurs, permanents bénévoles organisent et déploient cette opération
— 7 collectifs locaux centralisent la logistique
— 11 320 blouses jetables ont été livrées aux hôpitaux, Ehpad (via les Conseils Départementaux), Centres Covid, Réseau Périnatalité,….
— 4980 blouses à coudre sont parties chez les couturières samedi dernier
— Nous produisons désormais 3000 blouses en moyenne par jour, avec une augmentation quotidienne de 300 blouses.

Nous achetons ces kits prêts à coudre auprès du GIE Territoires Solidaires.

Ces kits sont de deux natures :
— blouse jetable + un masque jetable : nous les achetons 1,50 € TTC
— blouse lavable + un masque lavable : nous les achetons 15 € TTC

Les masques sont conservés par les couturières, permettant ainsi d’avoir au déconfinement le 11 mai des stocks d’une centaine de masques répartis sur plus d’un millier de couturières, en circuit ultra-court de la couturière au voisin. Cette distribution locale témoignera de leur engagement auprès des personnels soignants

Nous finançons ces achats avec des dons et subventions que nous recevons, avec le soutien de l’Association d’Intérêt Général Lisa ForEver.

A ce jour, nous avons reçu :
— 20 000 € de subventions (Conseil Départemental du Val d’Oise)
— 25 000 € de dons de particuliers, d’entreprise et d’associations
— 22 000 € de promesses de dons supplémentaires dans les prochains jours

Avec une capacité actuelle démontrée à fabriquer désormais 3000 blouses par jour, nous utiliserions :
— soit 4 500 € par jour pour de la blouse jetable
— soit 45 000 € par jour pour de la blouse lavable
— soit un mixte des deux

Compte tenu des fonds dont nous disposons actuellement, nous avons devant nous,
— soit 10 jours de production en jetable
— soit 1 seule journée de production en lavable

Nous redoublons donc d’efforts pour mobiliser les financements.

L’enjeu est aujourd’hui multiple :

— Nous devons aider nos soignants à se protéger, principalement dans les services de réanimation et de Covid-19. Ils doivent rester en bonne santé afin de continuer de sauver nos vies !

— Nous devons aider les personnels d’Ehpad à se protéger, afin qu’ils puissent assurer des soins plusieurs fois par jour auprès de nos parents et grands-parents. Même avec peu de chance de survie en cas de contamination, ils ont droit aux soins réguliers. La situation est humainement catastrophique dans les Ehpad touchés par le Covid. Nous devons à nos aînés une fin de vie digne !

— Les structures médicales de proximité, les réseaux de périnatalité, les infirmières libérales, les médecins généralistes, les pharmaciens, les ambulanciers… tous ont besoin de se protéger pour assurer la continuité de la chaîne de soins.

Aujourd’hui, avec une capacité des couturières à coudre 3000 blouses par jour, et 300 de plus chaque jour avec les nouvelles inscriptions quotidiennes, nous avons la possibilité de résoudre, priorité après priorité, la fourniture de blouses à l’échelle de territoires entiers, et ce de manière durable.
En offrant des blouses lavables, nous permettons aux soignants d’avoir un équipement de protection durable, de bonne qualité, lavable 100 fois et qui leur servira entre 1 et 2 ans.
Une fois un établissement équipé de blouses lavables, nous pouvons passer au suivant et ainsi de suite. En jetable, nous recommençons tous les jours de zéro.

Il est donc stratégique de passer sur de la blouse lavable, tout en retenant aussi les besoins en équipement jetable de certaines unités (SMUR,…)

Mais le besoin financier est énorme : 3 000, puis 4 000, 5 000 blouses par jour, c’est 45 000 à 75 000 € par jour. Sur 20 jours, nous parlons ici de 900.000 à 1.500.000 euros pour les collectifs en place, sachant que d’autres collectifs sont prêts à démarrer partout en France. Nous sommes sollicités de partout pour essaimer selon ce modèle.

Nous avons besoin d’engagements fermes pour réserver de la production de kits auprès des industriels, afin qu’ils puissent adapter leurs machines, et sécuriser leurs approvisionnements en dizaines de milliers de kilomètres de tissus, d’élastiques et de fil.

Nous demandons à l’Etat, aux Régions de mettre en place des Marchés Publics d’Urgence et de commander des kits prêts à coudre auprès des industriels mobilisés autour de l’opération blouses pour l’hôpital.

Nous demandons aux collectivités de subventionner notre Collectif, via nos associations support et partenaires, afin que nous puissions, solidairement continuer de produire des blouses.

Cette Opération Blouses Pour l’Hôpital est inédite. Il s’agit d’une solution innovante de résilience, la convergence d’entreprises citoyennes avec un réseau de bénévoles très organisé. Elle illustre la capacité des Français à innover, à se mobiliser, à se relever.

Régions, montez des collectifs Blouses pour l’Hôpital, produisez localement, faites redémarrer vos entreprises, appuyez-vous sur tous ceux qui veulent donner le meilleur.

Monsieur le Président, Monsieur le Premier Ministre, nous avons besoin d’un engagement du gouvernement.

France, nous avons besoin de toi !


Le Collectif Blouses Pour l’Hôpital

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *