Reconfinement : appel à la mobilisation pour aider les sans-abris

Il y a quelques mois, nous consacrions un article à ActionFroid, une association créée par Laurent Eyzat qui aide les sans-abris et qui mobilise fortement en utilisant la puissance des réseaux sociaux. Aujourd’hui, avec le reconfinement, Laurent Eyzat appelle à se soucier urgemment du sort des sans-abris.

Avec l’annonce du reconfinement, une fois de plus la population des sans-abris va prendre une baffe monumentale allant jusqu’à une survie hypothétique.

Les rues désertes de nos villes ne vont faire qu’affaiblir encore plus les gens qui sont dans l’hyperprécarité. Il n’est plus le temps de réfléchir au pourquoi du comment. Chez ActionFroid nous avons vécu de plein fouet leurs situations dès le printemps dernier en maintenant et augmentant même notre rythme de distributions alimentaires, produits d’hygiène et de survie dans un contexte inédit pour tous.

Nous nous ne lâchons rien, ni aujourd’hui, ni demain.

Ce second confinement, même si jugé nécessaire, va apporter son lot de sur-misère par manque cruel de l’essentiel, y compris le contact humain.

Bars, brasseries, restaurants fermés. Accès au minimum de dignité concernant l’hygiène devenant automatiquement complexifié face aux gestes barrières et l’interdiction de se regrouper autour des lieux dédiés.

Bon, dites comment vous feriez, VOUS, sans moyens pour manger, boire, sans avoir de véritables relais pour VOTRE hygiène et par-dessus tout en prime : PISSER ET CHIER dans un environnement délétère ?

Laurent Eyzat

Et l’accès à la santé, on en PARLE QUAND ?

Cependant, nous pouvons et devons agir IMMÉDIATEMENT en mobilisant un maximum de bonnes volontés par des gestes simples que déjà de plus en plus de gens réalisent :

Je lance donc un appel simple à tous les citoyens à porter assistance et secours à toutes les personnes en détresse, isolées qui dorment la nuit dans la rue.

— Lors de vos déplacements pour le travail, notamment, un mot, une pièce, un sourire, 1 minute, même à distance, d’attention aux besoins essentiels d’un sans-abri croisé. Peu importe si l’euro, les cents ne vont pas à ce que VOUS, vous souhaiteriez. Brisez rapidement l’ignorance de votre voisin de bitume. Et si sa santé vous semble plus que vacillante => le 115 ou les pompiers selon l’altération constatée.

— Vous vous sentez apte à franchir une barrière (qui n’est pas une, en réalité) pour aller porter un secours plus poussé, et vous en avez le temps ? Envoyez vos mails vers les associations locales d’aide aux sans-abri. Soyez assurés d’un retour positif dans cette période si difficile. Nous serons, je l’espère pour la majorité de nos confrères, ouverts à vos disponibilités pour les transformer en actes importants.

— Particuliers, entreprises, collectivités diverses, malgré une année ô combien difficile pour tous, vous souhaitez contribuer financièrement, même modestement, à l’effort de nos actions de terrain ou aurez des impôts à payer tout de même ? Mettez l’état à contribution pour les diminuer et ainsi participer au rôle qui leur revient de fait. Ici vous pouvez contribuer à titre personnel ou comme collecteur de réseau à préserver les organismes contre les rudesses climatiques ainsi que sauver des vies : https://www.helloasso.com/assoc…/actionfroid/formulaires/7

La rue tue à petit feu, et l’indifférence est sa mèche lente.

AGISSEZ ET PARTAGEZ


Laurent Eyziat, ActionFroid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *