Laurent Quivogne

Il a travaillé 30 ans dans l’informatique, dont plus de 20 ans comme entrepreneur. Il accompagne aujourd'hui les organisations dans la capacité à dire, à entendre et à assumer les conflits.

Développement du dirigeant

Comment devenir acteur ?

En improvisation théâtrale, une règle importante veut que la situation avance. C’est une faute pour un participant de ne pas participer à la construction, de ne pas être un acteur agissant et actif. Nous l’avons vu dans un précédent article, une des fautes est la faute de refus. Votre partenaire vous fait une proposition, par […]Lire la suite

Développement du dirigeant

Comment cultiver sa spontanéité ?

C’est ce que les débutants en improvisation théâtrale redoutent le plus : ne pas avoir d’idée, être « à sec » devant le public, ne plus savoir que dire. Je crois qu’il s’agit du principal secret (secret de Polichinelle, bien entendu) de l’improvisation théâtrale : vous n’avez pas besoin d’avoir d’idées. Et je crois que ce précepte s’applique aussi […]Lire la suite

Développement du dirigeant

Leçon d’impro : le pouvoir du « oui »

L’improvisation théâtrale est une discipline à laquelle les dirigeants ont intérêt à s’adonner. Nous explorons quelques facettes : aujourd’hui, le pouvoir du « oui ». Alors que le commun, actuellement, est plutôt d’apprendre à dire non, l’improvisation nous dit combien la capacité de dire oui, y compris dans les situations de désaccord, est puissante. Un mot d’abord sur […]Lire la suite

Développement du dirigeant

Ne pas haïr, mais chercher à coopérer

Nous explorons une des nombreuses facettes des mérites de l’improvisation théâtrale et ce qu’elle nous apprend sur la coopétition. Coopétition est un néologisme formé avec les mots « coopération » et « compétition ». Il désigne la coopération entre concurrents. Par exemple, les fabricants de téléphones portables se livrent une âpre bataille pour la conquête du marché et, en […]Lire la suite

Développement du dirigeant

Tout changer pour ne rien changer

Une histoire souvent racontée montre un éléphant attaché à un minuscule piquet, alors que l’énorme animal pourrait facilement s’en détacher. L’histoire explique son impuissance par le fait qu’il a été attaché tout petit à ce piquet et que, à l’époque, il n’était pas capable de l’arracher. Il s’est résigné, sans voir que la situation changeait […]Lire la suite

Développement du dirigeant

Humiliation, indignation, colère : affronter ces sentiments en face

Plutôt que d’ajouter aux innombrables commentaires sur le conflit ukrainien — qui se sera d’ailleurs transformé avant que cet article ne paraisse — je propose ici de m’adonner à l’exercice salutaire suivant : avant de lancer des anathèmes, efforçons-nous de corriger en nous les défauts constatés chez autrui. Nombreux sont les observateurs de ce côté-ci du […]Lire la suite

Développement du dirigeant

Renoncez à comprendre la cause des problèmes humains ou organisationnels

Un article récent sur ce site – Biaise-moi (7) : pas de fumée sans feu – mettait l’accent sur notre irrépressible envie de comprendre, d’avoir des explications sur le monde, au risque de se jeter sur la première interprétation venue. Mais ça n’est pas tout : même valide, cette interprétation est un piège du réel. Si mon réveille-matin […]Lire la suite

Développement du dirigeant

Entrepreneurs, prenez vos désirs pour des réalités !

Prendre ses désirs pour des réalités, ou des vessies pour des lanternes… L’expression laisse entrevoir le rêveur ou le doux dingue. En même temps, être entrepreneur, c’est précisément faire le pari que le monde va se plier à nos désirs. Et parfois en faire l’expérience… Et parfois encore en faire l’expérience inverse. Mais est-il possible […]Lire la suite

À propos du CJD

Créé en 1938 par Jean Mersch, le CJD demeure le plus ancien mouvement patronal français. L’association compte plus de 5000 membres – Entrepreneur·e·s et cadres dirigeant·e·s – réparti·e·s en France et représentant 432 087 d’emplois. Imaginé à partir de la conviction profonde qu’une économie au service de l’Homme incarne la clef de la compétitivité des entreprises hexagonales, le mouvement demeure non partisan et force de propositions concrètes pour relancer l’emploi et pérenniser les entreprises. 

Retrouvez le CJD sur ces réseaux :