Tags : Médias et réseaux sociaux

Développement du dirigeant

Biaise-moi (22) : pourquoi cette fascination pour la téléréalité et

Appréciez-vous ces émissions de téléréalité dans lesquelles s’agitent des femmes et des hommes qui brillent rarement par leur niveau intellectuel ? Sans doute pas. Et pourtant – avouez-le – vous regardez ces émissions, parfois même avec assiduité et non sans un certain plaisir. Pourquoi cet attrait pour la bêtise? Tout simplement parce que ce spectacle est […]Lire la suite

RSE

Yuka : quelle place pour l’information indépendante?

L’application Yuka est l’objet de vives attaques concernant sa dénonciation des sels nitrités dans la charcuterie. Pourtant, de plus en plus d’études montrent la dangerosité de ces additifs. Quelle place aujourd’hui pour l’information indépendante concernant notre alimentation? Y a-t-il un lien entre l’ajout de nitrite dans la charcuterie et le risque de cancer? Environ 76 % […]Lire la suite

Points de vue

Comment notre cerveau se laisse berner par les fake news

Les réseaux sociaux ont donné au vieux phénomène de la rumeur une capacité de prolifération inédite. Vers qui se tourner pour comprendre les mécanismes psychologiques qui amènent à y adhérer ? Des chercheurs en psychologie sociale analysent la façon dont notre cerveau peut s’accrocher à une erreur. La prolifération des « faits alternatifs », des rumeurs, des fake […]Lire la suite

Points de vue

De l’art de capitaliser sa vie

À l’ère du 2.2, les forêts sont décimées, des espèces animales disparaissent, le plastique étrangle nos océans… Mais pour survivre, il faut devenir un(e) influenceur (euse). Afin de comprendre pourquoi le cybermonde a phagocyté le réel, nous avons cherché des explications dans l’ouvrage Liaisons numériques, vers une nouvelle sociabilité ? d’Antonio Casili, professeur de sociologie à […]Lire la suite

Points de vue

L’actualité, « c’est le présent dans lequel on choisit de vivre »

L’actualité est peu réjouissante et alimente notre sentiment d’impuissance. Mais une autre actualité est possible, et même nécessaire. Explication. Les services hospitaliers sont saturés et on commence à évoquer sérieusement la piste d’un reconfinement pour tenter de maîtriser la pandémie. En France, 13% des TPE seraient proches de la faillite. L’enquête sur l’assassinat de Samuel […]Lire la suite

Société

De quoi ne peut-on plus parler ?

Petit texte rédigé juste avant la covid-19 et dont je n’ai rien fait pour cause de crise. Preuve que le monde d’après est comme avant : il retrouve toute son actualité à vitesse grand V. Le dessin est fameux ! Signé Caran d’Ache, il paraît dans Le Figaro le 13 février 1898. On y voit un dîner […]Lire la suite

Idées

Le paradoxe de la crédulité informationnelle

VU AILLEURS – À l’heure où les théories du complot fleurissent sur le net, Usbek & Rica nous invite à visionner cette interview du sociologue Gérald Bronner sur le sujet des fake news et des croyances collectives. « Il ne sert à rien de démentir les croyances d’un croyant. Généralement, on fait plus de tort […]Lire la suite

Société

COVID-19 : comment éviter les « infodémies » de fake news ?

« Rien ne voyage plus vite que la vitesse de la lumière, à l’exception peut-être des mauvaises nouvelles qui obéissent à leurs propres lois, » écrivait Douglas Adams. La pandémie de coronavirus est un rappel brutal du pouvoir de l’information et des conséquences de la désinformation. Les dirigeants politiques luttent pour contrôler le récit de la pandémie […]Lire la suite

À propos du CJD

Créé en 1938 par Jean Mersch, le CJD demeure le plus ancien mouvement patronal français. L’association compte plus de 5000 membres – Entrepreneur·e·s et cadres dirigeant·e·s – réparti·e·s en France et représentant 432 087 d’emplois. Imaginé à partir de la conviction profonde qu’une économie au service de l’Homme incarne la clef de la compétitivité des entreprises hexagonales, le mouvement demeure non partisan et force de propositions concrètes pour relancer l’emploi et pérenniser les entreprises. 

Retrouvez le CJD sur ces réseaux :