© Can Stock Photo / diego_cervo

Les ménages français toujours en mode épargne

© Can Stock Photo / diego_cervo

LE POINT ECO – Selon la dernière enquête de l’INSEE sur le moral des ménages, celui-ci est stable en août. En revanche, même si les Français commencent à avoir des doutes sur leurs moyens financiers dans les prochains mois, ils estiment qu’il est nécessaire de maintenir un fort effort d’épargne.

Moral stable en août

En août 2020, la confiance des ménages dans la situation économique est stable : l’indicateur qui la synthétise se maintient à 94, en dessous de sa moyenne de longue période (100). Les incertitudes liées à la pandémie et à la situation économique expliquent, sans nul doute, ce résultat mitigé.

Modération dans les achats

Selon l’INSEE, en août, la proportion de ménages considérant qu’il est opportun de faire des achats importants diminue. Le solde correspondant perd 4 points par rapport au mois précédent, et demeure inférieur à sa moyenne de longue période. L’effet rattrapage a été modeste et temporaire. La crainte d’une chute des revenus et du chômage pèse sur la consommation.

L’épargne toujours et toujours

En août, le solde d’opinion des ménages sur leur capacité d’épargne future diminue. Il perd 4 points, mais se maintient bien au-dessus de sa moyenne de longue période. De même, le solde d’opinion des ménages sur leur capacité d’épargne actuelle baisse de 2 points, mais reste bien au-dessus de sa moyenne de long terme. Ces deux indices avaient fortement augmenté durant le confinement. Ils n’ont pas retrouvé leur niveau d’avant crise.

La part des ménages estimant qu’il est opportun d’épargner augmente à nouveau. Le solde correspondant gagne 1 point et se situe nettement au-dessus de sa moyenne de longue période. Cette volonté manifeste d’épargner se traduit par les fortes collectes du Livret A et la hausse de l’encours des dépôts à vue.

En août, la part des ménages considérant que le niveau de vie en France s’est amélioré au cours des douze derniers mois augmente légèrement. Le solde correspondant gagne 2 points, mais reste largement en dessous de sa moyenne de longue période. Le solde d’opinion des ménages sur le niveau de vie futur en France est stable et demeure très en dessous de sa moyenne de longue période. Les ménages estimant que les prix ont augmenté au cours des douze derniers mois sont plus nombreux que le mois précédent : le solde correspondant gagne 11 points et rejoint sa moyenne de longue période.

Les ménages prévoyant que les prix vont augmenter au cours des douze prochains mois sont en revanche moins nombreux que le mois précédent : le solde correspondant perd 3 points. Il reste néanmoins au-dessus de sa moyenne de longue période.

Les craintes des ménages concernant l’évolution du chômage baissent en août, mais demeurent à un niveau élevé.

Partager cet article :

Philippe Crevel

Dirige, depuis 2004, le Cercle de l'Epargne, centre d'études et de recherche sur l'épargne et la retraite mais aussi fondateur et gérant de la société d'études et de prospectives économiques Lorello Ecodata.

Ça peut vous intéresser

Laisser un commentaire

À propos du CJD

Créé en 1938 par Jean Mersch, le CJD demeure le plus ancien mouvement patronal français. L’association compte plus de 5000 membres – Entrepreneur·e·s et cadres dirigeant·e·s – réparti·e·s en France et représentant 432 087 d’emplois. Imaginé à partir de la conviction profonde qu’une économie au service de l’Homme incarne la clef de la compétitivité des entreprises hexagonales, le mouvement demeure non partisan et force de propositions concrètes pour relancer l’emploi et pérenniser les entreprises. 

Retrouvez le CJD sur ces réseaux :