Françoise Giroud : « la femme serait vraiment l’égale de l’homme le jour où, à un poste important, on désignerait une femme incompétente »

Françoise Giroud (photo illustrant la couverture du livre Françoise de Laure Adler)

Françoise Giroud (1916 – 2003) s’est imposée dans un monde masculin et même souvent machiste. Elle sera secrétaire d’état à la condition féminine (1974-1976) puis à la culture (1977-1979) pour Giscard d’Estaing. Françoise Giroud quitte la scène politique en 1979 pour se tourner vers l’écriture et le journalisme. En 1983, elle devient éditorialiste au Nouvel Observateur où elle écrit durant vingt ans des chroniques de télévision.

Les propos tenues dans cette vidéo ont aujourd’hui 50 ans. Et pourtant ils restent très actuels. En 1970, face à Jean Foyer, Ministre de la Justice du Général de Gaulle, Françoise Giroud explique pourquoi hommes et femmes ne jouent pas « à armes égales » dans la vie professionnelle ou politique.

https://www.facebook.com/Ina.fr/videos/276095133393528/UzpfSTE5NDIxMDQ2Mzk1ODcxNDoyOTA0OTIwNTk2MjIxMDA3/
Crédits : INA

Partager cet article :

La rédaction

Ça peut vous intéresser

Laisser un commentaire

À propos du CJD

Créé en 1938 par Jean Mersch, le CJD demeure le plus ancien mouvement patronal français. L’association compte plus de 5000 membres – Entrepreneur·e·s et cadres dirigeant·e·s – réparti·e·s en France et représentant 432 087 d’emplois. Imaginé à partir de la conviction profonde qu’une économie au service de l’Homme incarne la clef de la compétitivité des entreprises hexagonales, le mouvement demeure non partisan et force de propositions concrètes pour relancer l’emploi et pérenniser les entreprises. 

Retrouvez le CJD sur ces réseaux :