Avatar photo

Philippe Crevel

Dirige, depuis 2004, le Cercle de l'Epargne, centre d'études et de recherche sur l'épargne et la retraite mais aussi fondateur et gérant de la société d'études et de prospectives économiques Lorello Ecodata.

Économie

L’ajustement au fil de la crise

LE POINT ECO – Avec l’allongement de la durée du confinement, avec la montée en puissance du chômage partiel qui concerne désormais plus de 8 millions de salariés en France, le Gouvernement est contraint d’ajuster en permanence les prévisions budgétaires. En France, le poids des dépenses publiques qui atteignait déjà le niveau record au sein […]Lire la suite

Économie

Le débrayage confirmé des économies occidentales

La Banque de France et l’INSEE ont confirmé que l’arrêt de l’activité en France a été, l’un des plus violents constaté au sein de l’Europe après la mise en place des confinements. La France à l’arrêt Contrairement à certaines allégations, les Français semblent respecter le confinement de manière plus nette que leurs voisins. Selon l’INSEE, […]Lire la suite

Économie

En finir avec les pythies de mauvaises aventures

En ces temps de crise, la France ne s’épargne pas les polémiques inutiles. Le décès d’Uderzo nous rappelle que nous restons d’inlassables Gaulois prompts à la division et aux polémiques inutiles. En quelques semaines, les masques, les tests ainsi que la chloroquine ont enflammé les chaînes d’information et les réseaux sociaux. Sans événements sportifs, sans […]Lire la suite

Économie

La France, un cas à part en matière de politique

LE POINT ECO – Depuis 2012, l’inflation au sein de l’OCDE varie entre 0 et 2 points, l’inflation sous-jacente ne dépassant pas de son côté 1 % sur l’ensemble de la période. Cette faiblesse de l’inflation s’explique notamment par une croissance des salaires inférieure à celle de la productivité par tête. Ainsi, de 1998 à 2019, […]Lire la suite

Économie

COVID-19 : front uni pour contrer le virus ?

La crise de 2008/2009 avait démontré la violence des anticipations face aux annonces économiques et financières. Au temps d’Internet, de l’interdépendance, les réactions en chaîne sont de plus en plus rapides. La chute de la production et des échanges avait été quasi-immédiate en 2009 accentuant le blocage des paiements interbancaires. Aujourd’hui, avec le coronavirus, l’effet […]Lire la suite

International

COVID-19 : une crise d’un nouveau type

Depuis la première révolution industrielle, l’économie mondiale avait été confrontée à des chocs de nature diverse, spéculation immobilière, bulle financière, crise agricole, crise énergétique, etc. La diffusion du coronavirus à l’échelle planétaire suivie en direct par les médias traditionnels et numérique constitue une première entraînant une chute brutale du cours des actions. Même si pour […]Lire la suite

Économie

France : le difficile assainissement des comptes publics

POINT ECO – Avec la réintroduction du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) dans la grille des cotisations sociales, occasionnant une dépense en double en 2019, le déficit a été en hausse l’année dernière. Ainsi, le solde budgétaire de l’État s’est établi à -92,837 milliards d’euros, se creusant par rapport à son niveau de 2018 […]Lire la suite

À propos du CJD

Créé en 1938 par Jean Mersch, le CJD demeure le plus ancien mouvement patronal français. L’association compte plus de 5000 membres – Entrepreneur·e·s et cadres dirigeant·e·s – réparti·e·s en France et représentant 432 087 d’emplois. Imaginé à partir de la conviction profonde qu’une économie au service de l’Homme incarne la clef de la compétitivité des entreprises hexagonales, le mouvement demeure non partisan et force de propositions concrètes pour relancer l’emploi et pérenniser les entreprises. 

Retrouvez le CJD sur ces réseaux :