Deux événements à ne pas manquer ces prochaines semaines

Le premier sur la gouvernance, le second sur l’entrepreneuriat : deux événements vont marquer les mois de décembre et janvier.

HAPPY GOVDAY

10 et 11 décembre 2019 (Hôtel de Région — 10, Quai Perrache, 69002 Lyon)

Décideurs, entreprises, fondations, Institutions, associations, écoles… quels que soient vos terrains de jeu, votre boussole, venez témoigner, partager, inspirer, transmettre vos propres agissements pour une économie durable, une société responsable ! Des intervenants qui viennent du monde entier pour des rencontres nourricières ! Explorer une nouvelle gouvernance : consciente, responsable, collective et citoyenne. Plus d’une vingtaine d’intervenants visionnaires, diplomates, économistes, dirigeants, géopoliticiens, élus, philosophes, responsables politiques, étudiants, citoyens… prendront la parole pour promouvoir des gouvernances responsables et durables ! Une troisième édition attendue.

Plus d’informations : https://www.happygovday.com/


JOURNÉES FRANCOPHONES DE L’EFFECTUATION

13 et 14 janvier 2020 (Maison de l’Économie de la Terre et des Hommes — 24 Rue Béranger, 75003 Paris)

Partant de la question de recherche « quel est le processus de décision des entrepreneurs ayant réussi ? », la chercheuse Saras Sarasvathy (2001) 1 apporte un éclairage nouveau quant à la manière de concevoir le processus de prise de décision de l’entrepreneur. Un processus nommé effectuation qui devient de plus en plus populaire. La preuve, cette deuxième édition des journées francophones de l’effectuation. Initiées par Philippe Silberzahn (EMLYON Business School) et Dominique Vian (Skema Business School), ces journées ont pour but de rassembler tous ceux qui s’intéressent à l’effectuation : entrepreneurs, investisseurs, enseignants, chercheurs, consultants, responsables d’incubateurs, directeurs d’innovation, etc.

Plus d’informations : https://journees-francophones-effectuation.org/

Partager cet article :

La rédaction

Ça peut vous intéresser

Laisser un commentaire

À propos du CJD

Créé en 1938 par Jean Mersch, le CJD demeure le plus ancien mouvement patronal français. L’association compte plus de 5000 membres – Entrepreneur·e·s et cadres dirigeant·e·s – réparti·e·s en France et représentant 432 087 d’emplois. Imaginé à partir de la conviction profonde qu’une économie au service de l’Homme incarne la clef de la compétitivité des entreprises hexagonales, le mouvement demeure non partisan et force de propositions concrètes pour relancer l’emploi et pérenniser les entreprises. 

Retrouvez le CJD sur ces réseaux :