Crédit Photo : Amr Miqdadi – Pexels

Pourquoi les règles évoluent aussi lentement dans les organisations ?

Connaissez-vous la fable des chimpanzés ? C’est une courte histoire qui décrit sur le ton de l’humour les mécanismes du conditionnement des individus. Aussi caricaturale puisse-t-elle paraître, il n’est pas inutile de l’avoir constamment à l’esprit en ce qu’elle permet d’analyser bon nombre de phénomènes dans la vie des organisation.

Imaginez une vingtaine de chimpanzés isolés dans une pièce dans laquelle se trouve, tout en haut d’une échelle, une banane. Dès qu’un singe commence à escalader l’échelle, tous les autres reçoivent automatiquement une douche froide. Très rapidement, les chimpanzés comprennent qu’ils ne doivent pas escalader l’échelle, sous peine d’être copieusement arrosés.

La douche est ensuite désactivée, mais les chimpanzés conservent l’expérience acquise : ils ne s’approchent pas de l’échelle et n’essaient en aucune façon d’y grimper.

Puis, un des singes quitte la pièce et un nouveau le remplace. Lorsque ce dernier s’approche de l’échelle, les autres singes l’agressent violemment et le repoussent. On fait sortir un second chimpanzé et on le remplace par un nouveau. Lui aussi subit une sévère déconvenue en tentant d’escalader l’échelle. Même le singe précédemment arrivé – et qui n’a pas connu l’épisode de la douche froide – se joint aux autres pour donner la leçon en agressant son congénère.

L’expérience se poursuit. Tous les chimpanzés ayant subi la douche froide sont un à un remplacé. Une fois tous les singes remplacés, qu’observe-t-on ? Que tous restent conditionnés à ne pas approcher l’échelle. Les singes refusent automatiquement d’aller chercher la banane. Pourtant, aucun d’entre eux n’a jamais été aspergé. Si l’un d’entre eux s’y essaye, il est immédiatement puni par les autres.

Prendre le temps d’interroger ce qui doit l’être

Absurde ? Sans doute. Et pourtant ces grands singes que sont les Hommes ne raisonnent pas autrement que leurs cousins chimpanzés.

Dans l’entreprise, combien de règles dont nous avons perdu le sens perdurent ?

Lorsqu’une règle ou une procédure est mise en place, c’est à un moment précis, dans un contexte donné. Mais le temps comme les individus passent, l’environnement se modifie. Des salariés quittent l’entreprise, d’autres la rejoignent. Le poids et l’inertie de l’organisation sont parfois tels que nous restons parfois prisonniers d’habitudes immémoriales.

Questionner les habitudes et les règles, c’est-à-dire interroger leur bien-fondé aujourd’hui et pour l’avenir, doit devenir incontournable. Régulièrement, il faut libérer un peu de place dans les agendas pour se mettre autour d’une table et débattre librement de ce qui fait encore sens dans l’organisation. La « transformation » des organisations – grand mot à la bouche de tous les consultants – passe d’abord par des choses aussi simples que cela.


Crédit Photo : Amr Miqdadi – Pexels

Partager cet article :

Antoine Lefranc

Journaliste professionnel, il collabore à différents titres de presse nationale et régionale

Ça peut vous intéresser

Laisser un commentaire

À propos du CJD

Créé en 1938 par Jean Mersch, le CJD demeure le plus ancien mouvement patronal français. L’association compte plus de 5000 membres – Entrepreneur·e·s et cadres dirigeant·e·s – réparti·e·s en France et représentant 432 087 d’emplois. Imaginé à partir de la conviction profonde qu’une économie au service de l’Homme incarne la clef de la compétitivité des entreprises hexagonales, le mouvement demeure non partisan et force de propositions concrètes pour relancer l’emploi et pérenniser les entreprises. 

Retrouvez le CJD sur ces réseaux :